éditos

Dorival Camille.png

Camille Dorival

Journaliste, coordinatrice éditoriale des Journées de l’Économie Autrement

Construisons ensemble le monde de demain !

Pour leur septième édition, les Journées de l’Économie Autrement (JEA) poursuivent leur route dans la continuité des éditions précédentes, tout en cherchant à se renouveler. Comme chaque année, nous vous proposerons des débats en plénière, des tables-rondes et des ateliers autour des thématiques économiques, sociales et environnementales qui ont fait l’actualité ces derniers temps ou qui la feront dans les mois à venir. 2022 marque notamment le début d’un nouveau quinquennat présidentiel, qui sera traversé par d’importants débats de société et par la nécessité de faire évoluer notre système économique et social vers un modèle à la fois plus durable et plus juste. En lien avec cette actualité, la table ronde avec les partenaires sociaux autour de la réforme des retraites sera l’un des moments forts de nos rencontres, de même que la plénière de clôture autour des vulnérabilités, qui accueillera notamment Claire Hédon, la Défenseure des droits.

Mais nous innovons également cette année avec de nouveaux formats. D’abord avec trois « grands entretiens » avec des personnalités de la sphère publique : la climatologue Valérie Masson-Delmotte sur la crise environnementale, l’économiste Lucas Chancel sur les inégalités et le sociologue François Bafoil sur les enjeux de l’eau. Mais aussi avec des rencontres « Autour d’un ouvrage », pour présenter des livres sortis ces derniers mois et qui nous paraissent mériter d’être mis en lumière.

Au total, vous aurez l’occasion d’assister à une quarantaine événements sur deux jours. Ils réuniront plus de 150 intervenants, à la fois des chercheurs et universitaires issus de toutes disciplines (économie, sociologie, philosophie, histoire…), mais aussi des acteurs de terrain, des citoyens engagés, porteurs d’initiatives innovantes. Faire dialoguer des publics qui ont peu l’habitude de se rencontrer, pour imaginer ensemble des solutions pour demain, telle est, depuis 2016, l’une des grandes richesses des Journées de l’économie autrement. Nous vous y attendons nombreux !

Rebsamen-MaireDijon.jpg

François Rebsamen

Maire de Dijon

-

Donner toute sa place à l’ESS pour répondre aux défis d’aujourd’hui

Crise sanitaire, crise énergétique, crise climatique, crise sociale, guerre en Ukraine… L’enchainement des évènements nous rappelle encore une fois l’urgence d’agir vite, vers d’autres modèles de production et de consommation plus sobres, plus écologiques, plus durables.

Pour cela, les collectivités jouent un rôle central et l’un de nos devoirs est de soutenir les acteurs engagés dans cette transition. Tel est le cas des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), qui disposent d’un énorme potentiel pour répondre aux défis auxquels nous sommes confrontés. Nous le constatons avec les nombreuses initiatives de l’ESS en matière de production d’énergie renouvelable, de lutte contre la précarité énergétique, d’alimentation durable, d’économie circulaire ou encore de mobilités alternatives. Mais aussi à travers la part importante qu’elles représentent dans notre économie puisque l’ESS, c’est aujourd’hui 14 % de l’emploi salarié en France. Sur le territoire de Dijon Métropole, nous comptons plus de 1 100 établissements employeurs de l’ESS et la part de l’ESS dans l’ensemble des effectifs salariés est de 11,8 %. Cela illustre l’importance de la présence de ces acteurs au sein des territoires où ils se développent en nombre, et encore plus depuis la pandémie de Covid-19, qui a été révélatrice d’un besoin de sens au quotidien. Ainsi, donner toute sa place à l'économie sociale et solidaire, c'est se donner collectivement les moyens de changer la vie de nos concitoyens, en répondant aux besoins sociaux et environnementaux qui s'expriment dans nos territoires. À Dijon et Dijon Métropole, nous avons conscience des enjeux et défis à relever. C’est pourquoi nous menons une politique écologique exemplaire qui passe, bien entendu, par le soutien de ces acteurs. Le travail n’est pour autant jamais terminé, et cette 7ème édition des JEA sera l’occasion d’aller plus loin dans la réflexion, et comme toujours, de s’alimenter du travail de chacun pour penser les années à venir.

MarieGuiteDufay.jpg

Marie-Guite Dufay

présidente du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté 

-

La Bourgogne-Franche Comté, terre de coopérations !

La crise énergétique actuelle accentue les problématiques environnementales et sociales auxquelles nous faisons face. La lutte contre le réchauffement climatique et contre les inégalités sociales se joue au quotidien, chez nous, dans les territoires. Je sais depuis longtemps que face aux nombreux défis que nous avons à relever, nous pouvons nous appuyer sur le modèle de l’économie sociale et solidaire, car il offre des réponses concrètes, judicieuses et adaptées à ces enjeux qui sont aujourd’hui au cœur de nos préoccupations.

Je suis fière que la Bourgogne-Franche-Comté accueille les Journées de l’économie autrement pour leur 7ème édition. C’est le signe de notre engagement en faveur de cette économie et des valeurs qu’elle porte. Terre de coopération, notre région fait confiance aux acteurs de terrain pour apporter des solutions de développement local aptes à préserver les ressources naturelles et à maintenir le lien social. La Bourgogne-Franche-Comté porte haut ces principes et joue son rôle d’ensemblier pour emporter le maximum d’acteurs dans ce sillage. C’est dans cette perspective que nous décidons d’assortir nos aides économiques à des conditions environnementales et sociales.

Ces deux journées de rencontres et de travail contribueront sans nul doute à alimenter nos réflexions et celles, je l’espère, de nombreux décideurs.