Table Ronde


Les journées de l’économie autrement

Civiliser la mondialisation

Présentation


Animation : Guillaume Duval, président du Collectif Ethique sur l’étiquette.

La montée des tensions protectionnistes n’a jusqu’à présent pas fondamentalement remis en cause la mondialisation. Les firmes multinationales continuent de répartir leurs activités à l’échelle du monde et cherchent à minimiser leurs coûts en sous-traitant tout ou partie de leurs activités dans les pays à bas salaires. L’insuffisante régulation du commerce pose d’autant plus de problème que les accords actuels s’étendent aux produits agricoles et alimentaires et aux services. Ce faisant, ils tendent à uniformiser les normes sociales et environnementales avec la crainte d’une égalisation par le bas, au détriment des salariés comme des consommateurs, voire de la santé publique. Des sujets d’apparence technique mais touchant notre quotidien qui seront abordés par Mathilde Dupré, qui a joué un rôle majeur dans la contestation du CETA, tandis que Tiphaine Beau de Loménie et Benoît Faucheux témoigneront des régulations qui devraient être mises en œuvre à leurs yeux. Il reviendra, enfin, à Dominique Potier de faire un premier bilan de la loi sur le devoir de vigilance, qui impose aux entreprises de contrôler effectivement le respect des normes sociales par leurs sous-traitants.

Date et Lieu


  • Samedi 24 novembre
  • 11h30 – 13h
  • Salle : Salle du conseil, conseil régional

Intervenant(s)


Tiphaine Beau de Loménie

Sandra Cossart

Mathilde Dupré

Mathilde Dupré

Benoît Faucheux

Benoît Faucheux

Dominique Potier

Dominique Potier