biographie


Les journées de l’économie autrement

ODILE KIRCHNER


prenom nom
Labo de l’ESS, ex-déléguée à l’ESS et à l’innovation sociale

Retraitée depuis janvier 2018, Odile Kirchner pilote une étude-action sur les « dynamiques pionnières de territoire » qu’elle a élaborée avec le Labo de L’ESS. L’objectif est de conduire une analyse transversale, décloisonnée, de différents exemples de dynamiques collectives de territoire : PTCE, pôles de compétitivité, clusters d’entreprises, territoires zéro chômeur de longue durée, start-up de territoire, tiers lieux, projets alimentaires territoriaux, monnaies locales… Menée en partenariat avec le CGET, la CDC et la Fondation de France, l’étude analysera les facteurs clés d’émergence et de consolidation de ces dynamiques collectives, la façon dont ils réussissent à faire système et identifiera les freins à lever. Elle formulera des propositions de dispositifs d’accompagnement et de financement, des recommandations sur les évolutions réglementaires nécessaires et proposera une définition et des indicateurs de la « responsabilité territoriale d’entreprise ».
Vivant partiellement à Sète, Odile Kirchner mène également avec l’association SETE EN COMMUN qu’elle préside, une étude de faisabilité pour la création à SETE d’un tiers lieu structurant. Le projet, mené avec l’appui du Président et des services de l’agglopôle, sera de créer une véritable « fabrique de territoire», lieu de convivialité favorisant l’émergence entrepreneuriale, les rencontres et la mixité sociale, la coopération entre acteurs économiques, associatifs et culturels du territoire.

Odile Kirchner est administratrice de la Fondation du Crédit coopératif et de l’association Môm’artre, association intervenant auprès de 5000 enfants de 6 à 11 ans et leurs familles dans les domaines d’éducation artistique, découverte culturelle, inclusion sociale dans ses 16 sites et dans les écoles.

Odile Kirchner a eu précédemment un parcours professionnel mixte alliant administration et entreprise. Elle a été Déléguée interministérielle à l’économie sociale et solidaire de 2015 à 2017, d’abord à Bercy puis au ministère de la transition écologique et solidaire.
Précédemment elle avait été de 2013 à 2015 Secrétaire générale du Conseil national de l’industrie, créant cette fonction nouvelle d’animation d’une instance rassemblant des représentants du monde industriel, des cinq syndicats de salariés et les pouvoirs publics.
Cette mission a fait suite a un long parcours dans l’industrie, au sein du groupe Renault.
Après une formation en Mathématiques et en Sciences économiques et sociales, Odile Kirchner a en effet rejoint la Direction générale du Trésor à sa sortie de l’ENA en 1989 puis intégré le groupe Renault, alors entreprise publique, en 1993. Elle y a poursuivi une longue partie de sa carrière professionnelle dans des responsabilités variées, jusqu’en 2012 où elle a décidé de renouer avec une mission d‘intérêt général au ministère de l’économie et des finances.

Planning

Créer des emplois à forte utilité sociale et environnementale

Vendredi / 14h30 - 16h / Salle de Flore, Palais des ducs