Samuel COHEN

Co-fondateur de France Barter

Après Magistère droit-anglais à Paris X-Nanterre, il quitte l’université pour rejoindre une Ecole Supérieure de Commerce et suit la spécialisation Entreprenariat, en 2006 il complète son cursus juridique en retournant à la faculté pour un Master 2 de Droit du Commerce International. Auteur d’un mémoire sur « le patriotisme économique et les moyens juridiques de lutter contre les OPA hostiles », il part en contrat de V.I.E à New York en tant qu’arbitre des risques (‘risk underwriter’) à Coface North America Inc. filiale américaine du groupe d’assurance-crédit COFACE. Cette expérience est suivie d’une embauche en contrat local avec Visa E-2 pendant 3 années. En pleine période de chaos économique liée à la chute des institutions financières, il découvre aux USA l’affacturage et surtout le principe du ‘Barter’ peu connu en Europe.
Doté d’une fort velléité entrepreneuriale et séduit par le système d’échanges inter-entreprises Samuel décide dès lors d’importer le modèle Barter en France. Il créé d’abord en 2010 la SAS B2B EN-TRADE place de marché organisant des échanges bilatéraux de produits et se services entre entreprises principalement TPE , PME et les groupes médias. Samuel participe au ‘workshop’ organisé par Bercy sur la thématique des plateformes d’échanges de biens et de services entre entreprises et contribue à l’élaboration du rapport ministériel sur cette pratique publié en 2013. Poussé par les vagues de l’économie collaborative et de la ‘fintech’ permettant aux startups de proposer de nouveaux modes de paiements et de finanacement pour les entreprises, Samuel s’associe en 2014 à un autre entrepreneur Arthur Bard basé à Lyon pour créer sous forme coopérative France Barter avec deux bureaux et une portée nationale. Il s’agit de la 1ère bourse inter-entreprises d’échanges de service et marchandises avec une unité de compte interne : www.francebarter.coop . En 2015 France Barter intégre au capital le Credit cooperatif, développe des licences régionales et réalise une levée de fond adossé à un financement BPI de 400 000euros en 2016.

réserver gratuitement votre place